Les différents types de complémentaires santé

complémentaires santé

Publié le : 03 janvier 20237 mins de lecture

En France, comme dans nombreux pays dans le monde, l’accès aux soins médicaux est un droit garanti par la loi. L’assurance santé constitue l’un des moyens le plus efficaces pour permettre aux gens de faire face financièrement aux frais médicaux. Cependant, il arrive que l’assurance maladie classique n’arrive pas à couvrir entièrement les frais des soins médicaux nécessaires au traitement d’une maladie. C’est dans cette situation que la complémentaire santé s’avère souvent indispensable. Depuis un certain temps, la complémentaire santé intéresse de plus en plus de monde. Sans doute en raison de la crise sanitaire actuelle qui a accentué considérablement les besoins en matière de soin médical. Pourtant, force est de constater que peu de gens connaissent véritablement le rôle et le fonctionnement de ce système d’assurance. Pour vous aider à bien la comprendre, découvrez tout ce qu’il faut savoir sur la complémentaire santé.

La complémentaire santé

Le complémentaire santé est un contrat d’assurance qui consiste pour un assureur à prendre en charge le remboursement des frais des soins médicaux non couverts par l’assurance maladie de la sécurité sociale. Bien qu’elle soit obligatoire, il faut noter que l’assurance maladie ne peut couvrir que jusqu’à hauteur de 77% de vos dépenses médicales. Les 33 % restants désignés sous l’appellation « ticket modérateur » devront donc être normalement mis à la charge de l’assuré sauf s’il bénéficie d’un complémentaire santé. Dans ce cas, il appartient à votre assureur complémentaire santé de payer les frais restants à votre place. L’assurance complémentaire santé vient donc en complément de l’assurance maladie. Il permet à son bénéficiaire de disposer d’une plus large protection en termes de soin médical. En effet, mis à part les garanties légales exigées par les règlements en matière de sécurité sociale (frais d’hospitalisation, les frais dentaires, frais d’optique…etc.), le souscripteur a la faculté d’adapter son contrat de complémentaire santé en fonction de ses besoins. Ce qui lui permet d’ajouter des services supplémentaires (assistance à domicile, prime de maternité) mis à disposition par les assureurs à travers ses différentes formules. En principe, seuls trois types d’organismes sont en mesure de proposer cette catégorie d’assurance santé à savoir la mutuelle santé, les compagnies d’assurances privées et les institutions de prévoyance. Les offres de complémentaire santé varient selon la catégorie d’assureur. Le choix de ces offres dépend des besoins et moyens financiers de chacun. Pour en savoir plus, veuillez suivre ce site.

Comment fonctionne le complémentaire santé ?

En général, la complémentaire santé fonctionne de la même manière que l’assurance ordinaire. Pour fonctionner, elle emploie le système de cotisation-remboursement. Le montant de la cotisation varie généralement en fonction de la formule choisie par le souscripteur. Néanmoins, pour fixer ce tarif, l’assureur doit tenir compte d’un certain nombre de critères concernant d’une part, le souscripteur comme son âge, son domicile, ses revenus, etc et d’autre part, les garanties et le niveau de remboursement qu’il désire obtenir à l’avenir. Pour vous donner une idée du montant de votre cotisation dans le cadre d’un complémentaire santé, on vous conseille de demander un devis auprès de votre assureur. Sachez que les personnes dont les ressources financières sont insuffisantes ou considérablement faibles peuvent être dispensées de cotisation par le biais d’une couverture maladie universelle complémentaire (CMU-C) soit bénéficier d’une aide à l’acquisition d’une assurance complémentaire santé (ACS) sous réserve de remplir les conditions requises par la loi. Pour souscrire à un complémentaire santé, un assuré a le choix entre un contrat individuel ou un contrat collectif. Le premier est souscrit directement par l’intéressé à son profit ou à celui d’un tiers. La souscription est facultative, mais demeure fortement recommandée. D’un autre côté, le contrat collectif est obligatoirement souscrit par l’employeur au bénéfice des salariés au sein de son entreprise.

Les garanties assurées dans les complémentaires santé

En matière d’assurance, les garanties représentent les prestations que votre assurance s’engage à couvrir conformément au contrat d’assurance qui vous lie. Elles sont destinées à rembourser le ticket modérateur, en d’autres termes, les dépenses médicales restantes censées être à la charge de l’assuré après déduction des frais couverts par l’assurance maladie obligatoire. En principe, ces garanties d’un complémentaire santé varient selon le contrat d’assurance santé. Toutefois, tout complémentaire santé doit au moins comporter les garanties de base des frais de soins. Il s’agit notamment des frais d’hospitalisation, dépassement d’honoraires, frais relatifs aux soins et prothèses dentaires, les frais d’optique, les frais orthopédiques. Des garanties supplémentaires peuvent être souscrites par le bénéficiaire en fonction de ses besoins et de ses budgets.

Le mode de remboursement de la complémentaire santé

Le remboursement d’un complémentaire santé peut être partiel ou total selon le contrat. Il est fixé au prorata du taux indiqué par la sécurité sociale appelé base de remboursement (BR) ou tarif de remboursement (TR). Avant de bénéficier la couverture médicale d’un complémentaire santé, l’assuré est assujetti est un délai d’attente dit délai de carence, délai pendant lequel paye la cotisation, mais ne peut directement bénéficier des prestations de la complémentaire santé. La procédure de remboursement est définie par l’assureur et elle peut varier selon qu’il s’agisse d’une mutuelle, d’une institution de prévoyance ou encore de la compagnie d’assurance privée. Avant de signer un quelconque contrat, n’hésitez pas à vous renseigner au maximum auprès de votre interlocuteur.

Plan du site