Pourquoi Installer un purificateur d’air ?

purificateur d'air

Publié le : 24 octobre 20227 mins de lecture

La pollution de l’air extérieur présente une véritable problématique actuellement. Toutefois, il ne faut pas oublier que l’air dans les espaces fermés est parfois 2 à 5 fois plus pollué. La cause ? Certains objets présents au bureau et à la maison favorisent le développement des agents polluants comme les cloisons, les meubles ou bien la moquette. L’utilisation d’un purificateur d’air s’avère alors nécessaire.

Quels sont les avantages d’un purificateur d’air ?

Le purificateur d’air est un dispositif efficace pour assainir l’air intérieur d’un bâtiment. Garder un environnement sain est en effet indispensable pour vous aider à vous concentrer sur vos activités quotidiennes et prévenir certains problèmes de santé comme l’asthme, les maladies cardiovasculaires, les allergies et l’emphysème. Cela permet aussi de booster l’énergie et de garantir à l’organisme une meilleure absorption d’oxygène.

Ces appareils sont recommandés pour éliminer les squames des animaux ainsi que les différents agents polluants et allergènes présents dans l’air comme les virus, les bactéries, la poussière et bien d’autres encore. Selon le modèle utilisé, ils peuvent capturer des particules, supprimer les odeurs… Les symptômes liés à un air pollué disparaitront alors progressivement comme les gênes respiratoires, les éternuements ou les rougeurs au niveau des yeux.

Dans le milieu professionnel, l’installation d’un purificateur d’air bureau améliore la santé générale et le bien-être des salariés. Ils sont plus motivés et plus dynamiques. Obtenez plus d’informations en prenant contact directement avec un fournisseur spécialisé.

Bon à savoir : La surveillance qualité de l’air intérieur erp ou établissements recevant du public est de nos jours obligatoires. L’installation d’un purificateur d’air muni d’indicateurs permet donc d’être en conformité avec la législation.

Quels sont les différents types de purificateurs d’air ?

Il existe dans le commerce plusieurs types de purificateurs d’air. Les modèles à filtres sont les plus répandus. Le pré-filtre permet de bloquer les poussières et les poils d’animaux. Le filtre HEPA quant à lui élimine les particules de 3 microns. Enfin, le filtre à charbon actif est efficace pour supprimer les odeurs, les COV (composés organiques volatils), les fumées de cigarette et les substances allergènes. Pour détruire les virus et les particules fines, investissez dans un filtre HEPA 13 ou 14.

Le purificateur d’air par ionisation fonctionne par ionisation. Le principe consiste à diffuser des ions dans l’air. Ils captent ensuite les particules et se fixent sur les mobiliers et au sol. Certains modèles sont équipés de filtres. Il y a également le purificateur d’air par photocatalyse capable d’éliminer les substances polluantes à l’aide d’un catalyseur. Il faut cependant suivre minutieusement les consignes d’usage, sinon la machine risque de diffuser des composés chimiques et nocifs. Enfin, le dispositif par plasma et par ozone est recommandé dans le milieu industriel. Il renvoie des radicaux libres pour détruire les COV. Le seul bémol est son prix élevé.

Comment bien choisir un purificateur d’air ?

L’efficacité d’un purificateur d’air varie selon le niveau de pollution de l’air à l’intérieur d’un local et la surface à assainir. L’idéal, c’est de choisir un appareil dont la capacité est légèrement au-dessus de la dimension de la pièce (entre 5 à 15 m2). Ensuite, vérifiez la qualité des filtres et les méthodes d’entretien. Certains modèles sont jetables, d’autres par contre sont lavables.

En outre, vous devez prendre en considération le clean air delivery rate ou CADR. Cette donnée correspond au taux de renouvellement d’air pur dans une pièce. Privilégiez un taux élevé pour bénéficier d’un traitement d’air régulier. Aussi, il vaut mieux prendre connaissance de la nature des polluants pouvant être neutralisés par le purificateur : COV, pollens, acariens, allergènes, etc.

Le niveau d’encombrement peut également influer sur la décision finale. Il est très important de tenir compte de la taille du dispositif afin de s’assurer qu’il puisse s’intégrer dans son nouvel environnement. Vous recherchez un modèle pratique et efficace ? Les appareils mobiles sont très polyvalents et peuvent être déplacés avec plus d’aisance.

Comment entretenir un purificateur d’air ?

Pour prolonger la durée de vie d’un purificateur d’air et optimiser sa performance, il faut réaliser un entretien régulier. De prime abord, nettoyez le pré-filtre tous les 3 mois en passant un chiffon ou une brosse. Les modèles détachables peuvent en général être lavés à l’eau chaude et au savon. Il faut néanmoins patienter au minimum 24 heures avant de l’utiliser.

Pour le filtre HEPA non lavable, il doit être remplacé lorsqu’il est encrassé. Par contre, si le modèle est lavable, passez-le sous l’eau et frottez la grille doucement pour ôter les saletés et les particules. Puis laissez sécher au moins pendant 24 heures avant de réutiliser. Répétez l’opération chaque trimestre et changez le filtre tous les ans.

Dans le cas d’un filtre ionique, nettoyez à l’eau chaude à l’aide d’une serviette en papier. Il faut veiller à ne pas toucher le métal avec les doigts. À la fin, séchez en utilisant un chiffon doux. Dans tous les cas, il est fortement recommandé de lire la notice pour éviter les déconvenues, car le principe d’entretien peut différer selon la marque.

Plan du site